Osez la sieste au travail !

Encore peu répandue dans les entreprises, la sieste au bureau présente pourtant de nombreux bienfaits. D’après une étude de la NASA, cette pratique permettrait notamment d’augmenter la productivité de 35 %. 

Une pratique qui a fait son chemin

Dans de nombreux endroits, la sieste au bureau reste une pratique honteuse et taboue. Associée volontiers aux congés, elle est souvent discréditée et perçue comme une perte de temps. Néanmoins, grâce à ses attraits évidents et les nombreuses études attestant ses bienfaits, la sieste se taille progressivement une place dans le quotidien des salariés. En France, quelques entreprises ont sauté le pas en lui dédiant des espaces. Nike, Google ou encore British Airways-Continental l’ont également adoptée. En Chine, la sieste devient un droit inscrit dans la Constitution. Par ailleurs, certaines entreprises japonaises ont rendu obligatoire le quart d’heure de repos.

Sieste : bien-être et productivité

Dopant leur cerveau, la sieste agit de manière bénéfique sur le bien-être et la productivité des salariés. Voici ses principaux bienfaits :

  • Optimisation de la mémoire
  • Augmentation de la créativité
  • Amélioration de la concentration
  • Réduction du stress et de la fatigue
  • Conservation du dynamisme

Sieste au bureau : mode d’emploi

Fixez les heures de sieste au bureau entre 13 et 16 heures et sa durée de 5 à 20 minutes :

  • La sieste de 20 minutes s’effectue en s’installant confortablement (lumière tamisée, téléphone décroché, boules Quies, etc.)

  • Version plus courte de la sieste de 20 minutes, celle de 10 minutes se fait en étant assis confortablement dans un siège, les bras croisés posés sur le bord du bureau et la tête penchée en avant

  • La sieste de 5 minutes est un repos flash entre l’éveil et le sommeil. Elle s’effectue en fermant les yeux et en respirant lentement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *