Les salariés français sont-ils parmi les plus stressés et les moins satisfaits d’Europe ?

Des études traitant du bonheur au travail révèlent que les Français sont les moins impliqués et les plus insatisfaits dans leur emploi. La France se place en tête des pays où les salariés sont les plus touchés par le stress en entreprise. Tour d’horizon.

Particulièrement handicapée par un niveau de stress important, laFrance serait le pays où les salariés sont les moins heureux au travail. D’après les chiffres, 37 % des employés souhaitent un mélange de travail au bureau et à leur domicile, mais seulement 21 % bénéficient de cette flexibilité.

Steelcase, le spécialiste des fournitures de bureau, s’est basé sur dix-sept pays comptant parmi les plus importants sur le plan économique pour tirer certaines conclusions. Ses recherches révèlent que les Français sont les moins impliqués dans l’exécution de leurs missions et sont globalement insatisfaits de leur environnement de travail. La France se place ainsi en dernière position parmi les pays pris en compte.

D’après cette étude relayée par le site Quartz :

  • 18 % des travailleurs français déclarent se sentir ni impliqués ni satisfaits ;
  • 12 % affirment détester leur environnement de travail et autant à l’aimer ;
  • Seulement 5 % se disent pleinement impliqués et satisfaits.

Comment expliquer ces « mauvais » chiffres ?

Steelcase explique que ces chiffres sont dus au fait que les Français ressentent un niveau de stress élevé causé par un manque de contrôle sur les clés de leur travail. En effet, 59 % d’entre eux affirment que leur entreprise promeut le travail d’équipe et seulement 34 % se sentent reconnus et valorisés.

Sur 824 salariés questionnés, 2 % révèlent qu’ils travaillent « quotidiennement » en dehors de l’entreprise, 19 % « parfois » et 79 % « jamais ». D’après les auteurs de cette enquête, cet aspect est un reflet de l’importance de la dissociation entre travail et vie privée dans la culture française.

Comment remédier à cette situation ?

Afin de remédier aux facteurs connus entrainant l’insatisfaction des salariés dans leur travail, Steelcase conseille particulièrement aux sociétés françaises de mettre en place différentes stratégies. Il s’avère ainsi utile de travailler à l’amélioration d’un plus grand sentiment de contrôle des employés sur leur lieu de travail.

Les Français sont les plus susceptibles de décrire leur environnement de travail comme « impersonnel ». Les auteurs de l’étude encouragent les sociétés à offrir plus de diversité aux employés en termes d’environnement de travail en leur permettant de choisir les espaces appropriés. En effet, 88 % des salariés se disant satisfaits et impliqués au travail ont l’avantage de choisir où exécuter leurs tâches.

Quels pays se trouvent en tête ?

  • Avec 28 % des salariés affirmant être satisfaits de leur entreprise, l’Inde affiche le plus haut niveau de satisfaction au travail. D’après 73 % d’entre eux, leur environnement de travail les aiderait à se sentir relaxés et calmes.

L’étude souligne que le lieu de travail est perçu comme un havre de paix, loin du domicile et des rues animées pour les salariés vivant dans les pays les plus densément peuplés.

  • En seconde position, le Mexique affiche un niveau de satisfaction de 22 %, suivi par les Émirats Arabes Unis avec un taux de 20 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *