Snapchat, nouvel outil des recruteurs pour séduire la génération Z

Afin de trouver le candidat idéal, les Ressources humaines prospectent aujourd’hui sur des réseaux sociaux, des applications et des sites inattendus. Au nombre d’entre eux se trouve Snapchat, un outil utilisé de manière sérieuse par les sociétés telles qu’Axa Banque ou Accenture pour toucher de futurs collaborateurs potentiels.

Le but principal d’une entreprise présente sur les réseaux sociaux est de se faire connaître. La plupart d’entre elles se retrouvent traditionnellement sur Twitter, Facebook ou Viadeo. Cette initiative est d’autant plus importante pour les petites boîtes, moins visibles que les plus grosses.

L’application Snapchat possède plusieurs atouts intéressants. En effet, en septembre 2016, 8 millions d’internautes en France l’ont utilisée quotidiennement, dont 71 % âgés de moins de 25 ans. Force est de constater que cette application est très populaire auprès de la génération Z, celle que les recruteurs cherchent à attirer par tous les moyens.

Faire connaître l’entreprise de l’intérieur grâce à Snapchat

La directrice du recrutement d’Accenure France, Florence Réal, confirme que le groupe digital s’est mis à Snapchat dans le but d’attirer les jeunes. Pour ce faire, l’authenticité est de rigueur, car le constat est sans appel : même Facebook est devenu trop institutionnel. Tous les ans, 1000 collaborateurs sont recrutés pour des CDI, de l’alternance ou des stages et un tiers des arrivants sont de jeunes diplômés. Suite à ce chiffre, cette entreprise a décidé de se concentrer dans les habitudes de leurs cibles, curieuses de nature.

Poussés par la curiosité, les étudiants se demandent ce qui se cache derrière les métiers des grands groupes. Outre le fait de répondre à cette question, Snapchat donne la possibilité de tisser des liens avec de futurs employés potentiels. Pierre Davaine, le Social Media Manager chez Axa banque, affirme que l’objectif à travers l’ouverture d’un compte Snapchat est de mettre leurs collaborateurs en avant. 120 collaborateurs volontaires ont ainsi été sélectionnés afin de jouer un rôle d’ambassadeurs en relayant leur métier au quotidien à travers de courtes vidéos. Certaines entreprises ne rencontrent aucune difficulté pour trouver des volontaires et veillent à former leurs ambassadeurs afin qu’ils ne diffusent pas de données sensibles au grand public.

L’ouverture d’un compte Snapchat contribue à faire connaître des métiers peu connus aux jeunes diplômés. En effet, l’application aide à créer des liens entre les opérationnels et les jeunes qui se projettent, entrent directement en contact et découvrent ce qui se cache derrière une entreprise.

Le miracle des géofiltres

Les géofiltres offrent la possibilité de communiquer, mais aussi d’envoyer des snaps aux couleurs d’une entreprise dans un lieu précis. Cette méthode est un excellent moyen de « sourcing » pour les recruteurs qui veulent s’adresser à un segment très précis. Les marques de vêtements comme les chaînes de restaurant, chacun des utilisateurs y trouve son intérêt.

Depuis 2016, le déploiement des géofiltres Snapchat pousse les sociétés à construire une véritable stratégie. L’entreprise crée son propre filtre, choisit le périmètre de diffusion ainsi que la durée de vie et procède à un paiement en ligne pour le « pusher ». Grâce à cette technique, les marques communiquent à un moment et sur un lieu précis auprès d’une cible jeune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *