La génération Y et la vie professionnelle

 La génération Y comprend les personnes nées entre 1980 et 1999. Elles sont souvent décrites comme rebelles et instables. Une grande majorité d’entre elles a du mal à s’intégrer totalement dans leur vie professionnelle. Différentes études ont été effectuées pour essayer d’en comprendre les raisons. Qu’est-ce qui empêche la génération Y de s’intégrer dans le monde du travail ? À quoi s’attend-elle ?  

La génération Y dans le monde du travail

La génération Y fait beaucoup parler d’elle dans le monde professionnel. Elle serait difficile à manager et a du mal à s’intégrer en entreprise. En effet, 63 % des dirigeants interrogés trouvent qu’elle est difficile à fidéliser. Sans doute parce que ces jeunes âgés d’une trentaine d’années s’attendent à certains avantages ? Selon une étude, plus d’un tiers de la génération Y aspire à davantage de services afin de pouvoir concilier vie de famille et vie professionnelle. D’ailleurs, les dirigeants d’entreprise admettent que le bien-être des familles des salariés influe sur la performance de ces derniers.

La mise en place d’une garderie

L’une des priorités des salariés est de pouvoir laisser leurs enfants entre de bonnes mains avant de rejoindre leur lieu de travail. Selon les sondages, 40 % des personnes interrogées estiment que les problèmes de garde d’enfants ont des conséquences sur le fonctionnement de l’entreprise. En effet, les parents sont amenés à s’absenter s’il n’y a personne pour s’occuper de leurs enfants.

Environ 48 % des personnes sondées trouvent que la mise en place des crèches d’entreprise réduirait le stress au travail, tandis que d’autres estiment que c’est une raison suffisante pour fidéliser les collaborateurs ou encore pour les motiver.

La mise en place d’une garderie au sein des entreprises permet de répondre en partie aux attentes de la génération Y. Cependant, la création et la mise en place d’une telle structure n’est pas chose facile. En effet, l’impact budgétaire sur l’employeur est assez conséquent.