Loi de transition énergétique, la santé aussi est au programme !

Proposée par la BPI France, le prêt éco-énergie est dédié aux micro-entreprises, TPE et PME, établissant un programme d’investissement afin d’améliorer leur efficacité énergétique. Pour en savoir davantage sur ce prêt, consultez cet article.   

Sur l’initiative du ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie, le prêt éco-énergie (PPE) a été lancé en décembre 2011. Ce dispositif s’adresse aux TPE et PME, constituées sous forme de société et en affaire personnelle. Ces micro-entreprises doivent compter trois années d’activité et être financièrement saines. Pour en bénéficier, elles doivent mettre en place un programme d’investissement destiné à optimiser leur efficacité énergétique.

Que finance le PEE ?

Le Prêt éco-énergie finance des investissements portant exclusivement sur certains équipements : motorisation électrique, éclairage, climatisation et chauffage.

Les avantages du PEE

Les entreprises souscrivant ce prêt participatif bénéficient de certains avantages, comme la possibilité de profiter d’un financement compris entre 10 000 et 50 000 €. Par ailleurs, bonifié par l’état, son taux est préférentiel. À noter qu’aucune garantie ni caution personnelle n’est requise pour la demande de ce prêt. Son remboursement s’effectue en 5 ans, dont une année de différé en capital.

Comment faire la demande du PEE ?

La demande du prêt éco-énergie se fait uniquement en ligne. Le formulaire à remplir vous permettra également de télécharger les documents requis pour son étude (pièce d’identité valide, extrait K-Bis et dernier bilan de votre entreprise). À noter que des simulations peuvent être réalisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *