Les dangers de l’hyperconnexion

L’hyperconnexion, un réel danger pour la santé

Le numérique est un extraordinaire outil de travail, mais utilisé à tort et à travers, il est une source de graves problèmes. L’hyperconnexion représente un véritable danger pour la santé. 

Le numérique dans et en dehors de la vie professionnelle

De nos jours, le numérique est un formidable outil de travail. Il optimise le rendement, facilite certaines tâches, favorise les collaborations… Il est donc devenu primordial aussi bien dans la vie privée que dans la vie professionnelle. Pourtant, il n’est pas sans risque. Les dangers qui en découlent ne sont pas négligeables et doivent au contraire être pris au sérieux.

Le danger vient du fait que l’on a du mal à se déconnecter, même en dehors du travail. Bien des personnes restent devant leur écran d’ordinateur et de smartphone jusque très tard dans la nuit. Selon une étude menée par le cabinet Eléas, spécialisé dans la prévention des risques psycho-sociaux, environ un tiers des travailleurs utilisent quotidiennement leurs outils numériques professionnels en dehors des heures de bureau. Un tiers des cadres ne se déconnecte presque jamais.

Les dangers de l’hyperconnexion

Le flot d’informations perçu en permanence par le cerveau est source de stress. Pourtant, les utilisateurs angoissent également lorsqu’ils se déconnectent, par peur de manquer des informations importantes. Véritable cercle vicieux, le stress numérique est source d’épuisement et nuit sévèrement à la performance ainsi qu’à la productivité. L’hyperconnexion a aussi des impacts néfastes sur la vie privée.

La solution ? Prévenir l’hyperconnexion par la mise en place de process numériques efficaces au sein même de l’entreprise (halte au multitasking, droit à la déconnexion, charte d’utilisation des mails…).

Diane office manager Offiscenie

Les derniers articles par Diane office manager Offiscenie (tout voir)